2018 !

Bientôt trois ans que nous n’avons rien publié sur ce blog ! En très résumé, côté appartement, les choses se sont très mal passées. J’explique la situation un peu plus en détail sur mon blog personnel.

En février 2015, nous sommes entrés dans un appartement qui n’était pas terminé, plein de défauts. Nous avons dû faire une expertise judiciaire. L’entreprise générale s’est retournée contre nous et a exigé de l’argent (beaucoup d’argent !) de notre part, via le mécanisme des hypothèques légales. Premier passage au tribunal. La joie de pouvoir entrer dans notre appartement a donc rapidement laissé place à une situation absurde, cauchemardesque. Heureusement, les voisins ont assez rapidement pu constituer une propriété par étage (PPE) et choisir son administrateur. Nous n’avons donc pas eu à trop nous soucier des lieux communs (non terminés et plein de défauts, eux aussi).

En 2016, nous avons déposé une plainte pénale contre notre architecte / entrepreneur générale pour abus de confiance. La plainte a d’abord été traitée par le Canton du Valais. Nous avons été entendu par la police judiciaire à St-Maurice, puis le dossier a été transféré au Canton de Vaud. Petit à petit, d’autres personnes (propriétaires sur d’autres chantiers, entreprises) ont également porté plainte. Le Procureur a commencé à prendre les choses au sérieux et a ordonné le séquestre de plusieurs appartements appartenant encore à notre architecte. Entre-temps, l’hypothèque légale déposée à notre encontre par notre architecte est tombée à l’eau. La situation absurde a pris fin. Nous avons pu commencer à nous projeter dans l’avenir. En attendant, notre appartement a peu évolué, mais nous avons tout de même pu aménager notre mezzanine (nouveaux meubles, travaux par un menuisier et un électricien, etc.).

En 2017, nous avons procédé à une dénonciation de l’infraction à la loi sur l’énergie (commise par notre architecte) et avons entrepris de nombreux travaux dans notre appartement, notre situation financière s’étant débloquée en 2016. Nous avons ainsi terminé notre cuisine (menuiserie, ajout de meubles manquants, peinture, pose du plan de travail, de l’évier et de vitres de protection contre les murs), notre balcon (pose de l’étanchéité et du carrelage, construction d’une petite marche), installé des lampes, acheté des meubles pour notre salon et notre coin salle à manger.

En 2018, nous avons encore pas mal de travaux à réaliser : un caisson de store à installer sur le balcon, une cabine de douche à poser, divers travaux sanitaires à effectuer, le bureau à réorganiser, des lampes à installer, etc. Les devis sont là ou en cours de réalisation. Tout cela prend du temps !

Côté juridique, nous ne nous faisons pas beaucoup d’illusions concernant le travail de la justice, qui protège bien trop les acteurs de l’immobilier en Suisse, au détriment des petits propriétaires. Le Procureur continue son enquête, mais comprendra-t-il que notre architecte est une personne malhonnête et pas juste malchanceuse, comme il le prétend ?

Nous avons donc passé de très mauvais moments et ne souhaitons à personne de vivre une situation similaire. La plaie est encore sensible et mettra des années à complètement cicatriser.

Toutefois, petit à petit, les choses vont dans le bon sens et j’espère que le prochain article sur ce blog sera un peu plus positif !

Février 2015

Le mois de février est synonyme de joie pour nous ces dernières années.

Rappelez-vous :

  • 26.02.2011 – 06.03.2011 : Vacances aux Maldives, lieu de la demande en mariage d’Olivier sur une magnfique plage. C’était le 1er mars, je triche un peu, mais du coup, bon anniversaire de fiançailles à nous ! 🙂
  • 11.02.2012 : Dégustation de notre repas de mariage au RoyAlp de Villars
  • 14.02.2012 : Premier rendez-vous avec notre officier d’état civil
  • 24.02.2013 : Naissance de Yoann, notre deuxième petit neveu.
  • 20.02.2014 : Signature chez le notaire pour l’appartement de nos rêves.
  • 16.02.2015 : Nous avons enfin emménagé chez nous !

Vous avez bien entendu, après dix-neuf semaines de retard, nous sommes enfin chez nous. Ne pensez cependant pas que nous nageons dans le bonheur… Nous en sommes encore assez loin. Malgré la joie immense d’avoir retrouvé nos affaires et plus d’espace (nous sommes passés d’une chambre d’hôtel de 20 m2 à un appartement de 125 m2), nous devons encore faire face à des menaces et autres de la part de notre entreprise générale. Comme ils sont sympathiques, n’est-ce pas ?
Espérons que la lettre de mise en demeure que nous avons finalement envoyée nous permettra de terminer ce beau projet le plus rapidement possible !

A+ pour, pourquoi pas, une présentation en détail de notre appartement. Mais avant cela, il va falloir vider les cartons. Beaucoup de nos affaires sont encore dans ces jolies boîtes brunes. 🙂

Appartement : retard de livraison

Comme nous vous l’avions annoncé il y a maintenant plusieurs mois (eh oui, cela fait maintenant plusieurs semaines sans nouvelles de nous …), nous aurions dû emménager dans notre nouvel appartement fin septembre 2014 (il y a donc trois semaines). Malheureusement pour nous, les travaux ont pris beaucoup de retard. A ce jour (11 jours avant la remise des clés), nous avons, tenez-vous bien : des murs, un toit, des fenêtres, une chappe ainsi que son chauffage au sol (défaillant pour le moment), un escalier, le carrelage au sol des pièces à vivre, des fils sortant du murs, ainsi que du matériel sanitaire non posés.

Plus sérieusement, la date de la future remise des clés est maintenant le 31 octobre. Pensez-vous vraiment que cela sera possible ? Pensez-vous que l’appartement sera terminé ? De notre côté, nous en doutons un peu. Mais gardons espoir, peut-être serons-nous supris !

Du coup, notre future adresse dès dimanche soir sera : Chambre (n° à définir), Discovery Hotel, Crissier. Cet hôtel sera propice aux rêves, au vu de sa décoration spatiale, qui nous enverra tout droit dans les étoiles !